T1 – HAUTE ROUTE DU SEL – Partie Nord

Carte IGN interactive (zoom, déplacement, infos traces).

En cliquant sur l’icône en haut à droite, vous pouvez activer ou masquer différents éléments (fond de carte satellite,  traces, icônes…)

Sur cette carte, la couleur des traces (vert, bleu, rouge ou noir) symbolise +/- leur difficulté technique (cela reste subjectif et à l’appréciation de chacun).

Le fond de carte de la partie italienne n’est pas très détaillé. Reportez-vous, ci-après, aux traces individuelles pour avoir un fond de carte plus précis (Opentopomap).

INFORMATIONS, PARCOURS ET TRACES GPX

Arrivée en voiture

Accès :

  • Départ de Saint Dalmas de Tende avec véhicules et remorque. Route ouverte à la circulation jusqu’au lac des Mesches.
  • Distance : 10km
  • Suite à la tempête Alex, la route est coupée au delà vers Castérino. Une passerelle provisoire est aménagée pour les piétons (20mn de marche) et vélos.
  • Navettes minibus Saint Dalmas – lac des Mesches et lac des Mesches – Castérino (après la piste provisoire). Des infos ici

Arrivée :

Stationnement

stationnement :

  • Solution 1 : se garer sur le parking et au retour de la rando un ou deux pilotes remontent en VAE, ou navette bus (horaires à confirmer sur place) pour récupérer les véhicules
  • Solution 2 : trouver des accompagnants pouvant faire l’aller-retour avec les véhicules sans les laisser au parking

LA HAUTE ROUTE DU SEL

DU SEL DANS L’AVENTURE

LA HAUTE ROUTE DU SEL est un classique pour les baroudeurs en 4×4 ou motos mais aussi pour les randonneurs et cyclistes (VTT, bikepackers) à travers de magnifiques paysages entre France et Italie. Un régal pour les yeux !

https://www.altaviadelsale.com/fra/haute-route-du-sel

Cette route est donc empruntée par des 4×4 et des motos trial sauf le mardi et le jeudi (interdite à tous véhicules à moteur). Les italiens et les allemands en sont friands. Calez votre sortie, si la météo le permet, sur un de ces deux jours de semaine.

Sur ce parcours, on croise des groupes de pratiquants italiens en VAE ou des adeptes du gravel en bikepacking. En 2019 nous étions suivi dans la descente caillouteuse du Tanarello par un groupe de bikepackers en gravel rigides, ça tapait sec pour eux. Tout comme cet anglais, rincé par l’orage, rencontré au refuge Don Barbera avec son vieux Peugeot des années 70 à freins patins… même pas peur ! 

Attention, sur la majorité du parcours, vous êtes sur un secteur de haute montagne avec un risque d’intempéries (orages, neige, vent, brouillard…). On en a fait l’expérience à deux reprises…

Un droit de péage de 1€ est perçu pour chaque vélo sous le colle Campanino (côté italien) au niveau du télésiège de Cabanaira (présence d’une buvette). C’est aussi payant pour les engins motorisés (25€ de mémoire).

Ce circuit ne présente aucunes difficultés techniques par la variante finale – Passo Tanarello – Baisse de Sanson (larges pistes ou voies goudronnées par endroit), si ce n’est la distance et le dénivelé. Mais on vous garanti que ça vaut le détour !

Au col de Tende, possibilité de se restaurer au Chalet Le Marmotte à quelques centaines de mètres côté italien.

Si votre humeur est plutôt single, une première variante vous est offerte sur 11km juste après le col – voir trace T1 – VARIANTE SINGLE – Fort Tabourde – Fort Pépin

Après 36km de pur bonheur, arrivée au col des Seigneurs (km 36), ou se trouve le Rifugio Don Barbera. Possibilité de restauration et de recharge de batteries (12 charges disponibles simultanément moyennant 2€/vélo). Ici, vous ne serez pas seuls (vététistes, randonneurs), prévoir un coup de fil la veille pour signaler votre passage (repas et/ou recharge). Très bel accueil, bière et cuisine italienne !

Note : pour ceux qui ne voudrait pas poursuivre, il sera possible de refaire le parcours dans l’autre sens et de descendre par les 46 lacets du col de Tende, passer par Tende pour rejoindre Saint Dalmas (voir T1 – RETOUR Rifugio Don Barbera – Saint Dalmas).

DESCENTE PAR LE VALLON DE BACHIALON

Notre choix, pour ce séjour, s’est porté sur une descente magnifique sur un single de rêve juste après le Rifugio Don Barbera. Seul Luc y a mis ses roues, moi j’avais trop mal au cul en ce jeudi de canicule, après 3 jours à le suivre et deux ans sans faire de VTT.

Néanmoins avant d’entamer la descente dans le vallon de Bachialon, malgré mes indications, Luc a raté le single à flanc, sous la Cime de Pertègue) qui va du refuge jusqu’au col de la Celle Vieille (balise 327a) et a pris la large piste côté italien. A sa décharge, un bel orage lui est tombé sur la tête à ce moment là. Ce single est dans des pentes exposées. Donc le choix est possible entre du technique (côté français) ou du facile (côté italien).

Une fois le vallon de Bachialon derrière vous, ne manquez pas, à l’inverse de Luc (j’avais pourtant donné l’info), de passer par le Castel Tournou et son blockhaus creusé dans un monolithe rocheux. Ça vaut le tout petit détour mais prévoir impérativement une lampe ou un éclairage sur le VTT.

Aux granges de la Pia, retour sur une piste puis passage final routier par Tende et son vieux quartier aux ruelles étroites. Allez vous y perdre, c’est superbe avec pour les plus croyants une visite de la magnifique église, la Collégiale Notre-Dame-de-l’Assomption et ses voutes bleues. On vous conseille également la visite du Musée des Merveilles en face de la gare SNCF.

Sinon, un arrêt au stand du Bar des Sports mettra fin à votre soif. Surtout que le boss, Jean Marc Baldi, la cinquantaine passée, est le grand spécialiste du VTT dans ce secteur. Quand il n’est pas sur son vélo ou au service du bar, il n’hésites pas à promener sa mini-pelle en altitude pour entretenir les sentiers. Son frère, c’est plutôt le parapente. Attention, ils courent tous les deux du matin au soir pour le service au bar, le tabac/journaux d’à côté et le reste de leurs activités. Mais Jean Marc est si sympa, que vous lui pardonnerez de ne vous accorder que quelques minutes de discussions passionnées avec la carte IGN ouverte sur le coin de la table au milieu des pintes. On le remercie encore de nous avoir offert de belles pépites joueuses, cachées du monde, parfois engagées.

Vous terminerez ensuite par la route jusqu’à Saint Dalmas de Tende pour rejoindre l’hôtel.

DESCENTE PAR LA BAISSE DE SANSON

Pour ceux qui rêveraient plutôt de longues pistes roulantes à travers des forêts de mélèzes et de beaux alpages d’altitude, avec des kilomètres en plus, suivra un parcours plutôt descendant à partir du refuge, si ce n’est la belle mais courte montée au Passo Tanarello, dominant la station de ski un peu fantomatique de Monesi-Triora. Descente côté français pour rejoindre le Passo de Collardente, nouvelle bascule côté italien pour rejoindre la Baisse de Sanson. Puis la piste plonge sur la Brigue (veillez à bien suivre la trace, nombreuses pistes présentes).

Une variante dans la variante

Rassurez-vous, on ne veut pas vous perdre, mais le secteur regorge de tant de beautés, qu’un crochet vers le Mont Saccarello et le Rifugio La Terza permet, sans trop forcer, de dominer les lieux et, peut-être d’y croiser les dieux du VTT. Car, il existe ici un single particulièrement sévère (T6 au début) que l’on vous propose néanmoins (pour les plus téméraires). Les autres reviendront sur les traces de leurs roues une fois la vue engloutie.

Un single pour finir en beauté !

Vous en avez marre de la piste ? Dans la descente depuis la Baisse de Sanson, dans une épingle à l’altitude 1200, vous aurez le choix de continuer tout droit par la piste ou tourner à droite pour récupérer un peu plus loin un superbe single joueur, peu ou pas exposé qui rejoint La Brigue en son centre (voir T1 – VARIANTE SINGLE – Bois du Pinet – La Brigue). Quelques petits passages techniques ou épingles serrées mais rien de vraiment compliqué (passage à pied pour les moins aguerris).

Je voulais voir La Brigue et j’ai vu La Brigue

A quelques kilomètres de l’arrivée, passage à La Brigue, joli hameau en fond de vallée. N’hésitez pas à parcourir là aussi ses minuscules ruelles, vous arrêter éventuellement sur la place principale (2 bars-restaurants) pour boire une bière avant de filer sur Saint Dalmas, soit par la route, soit par la variante qui part à côté de l’église, petit single sympa (prudence sur la fin, passage un peu expo sur quelques mètres au dessus de Saint Dalmas)…

Un aperçu de la Route du Sel jusqu'à Vintimille

Parcours et trace GPX

Pour télécharger le fichier GPX pour votre GPS ou votre smartphone, cliquez sur la trace ou scannez le QR-CODE

 

QR CODE

Parcours et trace GPX

Pour télécharger le fichier GPX pour votre GPS ou votre smartphone, cliquez sur la trace ou scannez le QR-CODE

Cette variante évite la piste côté italien qui passe par le Colle Campanino. Elle passe par le fort Tabourde et le fort Pépin. Entre piste et single joueur sans difficulté. Belles vues sur la vallée de la Roya et les 46 lacets du col de Tende.

QR CODE

Parcours et trace GPX

Pour télécharger le fichier GPX pour votre GPS ou votre smartphone, cliquez sur la trace ou scannez le QR-CODE

Longue piste, sans difficultés, qui vous fera découvrir la ligne de crêtes entre le col des Seigneurs et la Baisse de Sanson.

QR CODE

Parcours et trace GPX

Pour télécharger le fichier GPX pour votre GPS ou votre smartphone, cliquez sur la trace ou scannez le QR-CODE

Description

Avant de rejoindre le Passo Tanarello, bifurquer sur la gauche en direction du Mont Saccarello pour rejoindre le Rifugio La Terza (piste).

Passage à la Statua del Redentore


 

Deux options pour la descente :

  • retour par la même piste facile vers le Passo Tanarello et poursuivre vers la Baisse Sanson
  • descente depuis le Mont Saccarello par un single exposé (T6 au début puis T4/T3) pour retrouver un peu plus bas la piste de la variante Passo Tanarello – Baisse de Sanson

Note

Trace non parcourue

QR CODE

Parcours et trace GPX

Pour télécharger le fichier GPX pour votre GPS ou votre smartphone, cliquez sur la trace ou scannez le QR-CODE

Sur la piste qui descends de la Baisse de Sanson, à l’altitude 1200, prendre à droite dans l’épingle et suivre l’autre piste qui file en direction de Notre Dame des Fontaines. La suivre sur quelques centaines de mètre. A la balise 259, plongez à gauche sur un petit chemin. Cette variante permet de terminer par un single joueur jusqu’à La Brigue puis en poursuivant vers Saint Dalmas par un autre single à flanc en rive gauche du vallon de la Levensa.

QR CODE

Parcours et trace GPX

Pour télécharger le fichier GPX pour votre GPS ou votre smartphone, cliquez sur la trace ou scannez le QR-CODE

En cas d’intempéries, de retard, ou pour ceux qui ne voudraient pas poursuivre vers le vallon de Bachialon ou vers la Baisse de Sanson, possibilité de retour par le même itinéraire. Mais au col de Tende, au lieu de poursuivre vers Castérino, prendre la route des 46 lacets qui plonge vers Tende pour rejoindre Saint Dalmas.

Note : la route des 46 lacets est soumise à des restriction de circulation pour les véhicules (uniquement avec autorisation municipale et par alternats pour les véhicules seulement).

De plus le tunnel routier de Tende, en contrebas est fermé pour de gros travaux. Le trafic routier jusqu’à Tende est donc fortement réduit, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

QR CODE

©2022 Cyclo Club de Claix - site développé en interne sous Wordpress pendant les jours de pluie - Thème Kleo - Politique de Confidentialité

Réservé aux adhérents et administrateurs

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?