Voici l’illustration du cyclotourisme ou vélo-sacoche au CCC avec une des plus belles étapes de notre boucle en Dordogne : la  sixième et la dernière, Sarlat- Bergerac, ce vendredi 10 septembre.

Quitter Sarlat , cette extraordinaire cité médiévale , comme nous l’avons appris la veille par notre guide ,c’est quitter la ville de Montaigne et La Boétie et ce sera bientôt quitter aussi le groupe puisque c’est l’ultime défi avec au menu près de 100 kms et 1000 m de dénivelé .

Alors empruntons à Montaigne et à Brassens ce qui pourrait s’appliquer à notre groupe de vélo sacoche

« Si on me presse de dire pourquoi je l’aimais, je sens que cela ne se peut exprimer qu’en répondant : parce que c’était lui, parce c’était moi. »

«  C’étaient pas des amis choisis par Montaigne et La Boétie , sur le ventre ils se tapaient fort les copains d’abord. »

Bon la culture, c’est fait.

Après conciliabule nous décidons un raccourci dès le départ (première coutume du groupe : écoute et impro )  , Josiane nous attendra avec sa voiture une cinquantaine de kms plus loin au Buisson de Cadouin pour déjeuner , c’est René qui roule ce matin.

Monter sur Domme (*) , un petit coup de cul de 150 m , ça n’a l’air de rien mais quand on vise les 1000 dans la journée avec les deux sacoches pleines , il faut un certain culot ( si ! même avec le vélo électrique de Monique ) .

Note de l’auteur (*) :  Domme avec deux m est une vieille forteresse surplombant la Dordogne.

Bon le coté sportif, c’est fait .

Hélène et Pierre nous ont manqué, nous n’avons pas  prié le bon Dieu , nous avions choisi Notre Dame du Bon Temps ainsi que Toutatis ; mais le ciel nous est tombé sur la tête à midi , juste le temps de pique-niquer à l’abri après avoir fait le marché ( deuxième coutume : déjeuner et partager tous ensemble  les courses sur place du midi )

Nous décidons dans l’après-midi de modifier le parcours initial une fois de plus et de reprendre la superbe voie verte qui longe la Dordogne jusqu’à Bergerac , on sera alors au gîte suffisamment tôt pour plonger dans la piscine et visiter une cave pour faire le plein de Bergerac Pécharmant ( troisième coutume : on roule ensemble même si il pleut , même si on doit sacrifier la performance , la piscine, le demi au bistrot —- , je m’emporte pas le demi ) .

Bon je crois qu’on n’a rien oublié.

A si, à bientôt sur les voies vertes.

Christine , Josiane , Elisabeth , Jean-Louis , René , Titi , François , Ghislain .

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2021 Cyclo Club de Claix - site développé en interne sous Wordpress pendant les jours de pluie - Thème Kleo - Politique de Confidentialité

Réservé aux adhérents et administrateurs

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?